La “Terra preta” et ses fascinants mystères

IMG_0478La terra preta, vous connaissez ? On la trouve en en Amazonie et ce sont des dépôts de terre noire venant d’une civilisation disparue depuis l’arrivé des Espagnols au 16 ième siècle. Elle a un pouvoir de fertilisation extraordinaire contrairement au sol de l’Amazonie qui est bien pauvre. Composé d’un mélange de terre, de matière organique, de charbon de bois et de tessons de poteries, elle se caractérise par une vie microbienne très riche qui fertilise les plantes durant des centaines d’années et chose incroyable elle s’auto-reproduit à la vitesse d’un centimètre par an. C’est en tout cas ce que rapportent les paysans qui en possèdent qui souvent en vendent pour fertiliser les jardin potagers de particuliers. Ce qu’ils ont vendu se sera reformé une vingtaine d’années plus tard !

La vie mystérieuse des micro-organismes me fascine et je cherche à favoriser leurs résonances qui permettent de cultiver sans fumier d’animaux.

Actuellement je suis en train d’acquérir mes expériences pour en fabriquer moi même. Il s’agit d’enrichir ou de peupler les cavités de la poussière de charbon de bois avec des micro-organismes. Étant donnée qu’un gramme de charbon à une surface spécifique de plus de trois cent mètres quarrés on peut s’imaginer le foisonnement microscopique quand ce sera pleinement peuplé. A suivre…!